Comment débuter le Taï-Chi ?

Le Taï-Chi est une pratique apportée par le vent d’Extrême-Orient et qui commence à avoir le vent en poupe dans toute l’Europe depuis ces dernières années. Il s’agit d’une discipline d’origine chinoise qui devient de plus en plus pratiquée en occident. Dans la majeure partie des cas, les personnes en quête du bien-être absolu sont les plus amenées à s’initier à la pratique. Aujourd’hui, il est même possible de l’exercer à la maison. La seule condition étant de savoir comment faire pour débuter le Taï-Chi, dans l’espoir de le maîtriser dans le plus bref délai.

S’initier au Taï-Chi-Chuan

Le Taï-Chi-Chuan est un terme chinois qui signifie « Boxe de la polarité suprême ». Il s’agit en général d’un art martial et en même temps d’une véritable philosophie de vie. Effectivement, c’est une pratique beaucoup plus complexe que l’on imagine étant donné qu’elle est au service de l’harmonie universelle des polarités. Dans le Taï-Chi-Chuan, on implique le principe de Yin qui signifie négatif et celui de Yang qui signifie positif. À titre d’information, Yin Yang est un savant chinois qui a su rééquilibrer les énergies intérieures et extérieures, dans l’espoir d’y puiser par la suite une grande vitalité. Ainsi, il n’y a rien de plus étonnant si la pratique est très prisée et adoptée, non seulement en occident, mais aussi dans tout le reste du monde.

Peut-on pratiquer le Taï-Chi-Chuan chez soi ?

Le Taï-chi-chuan est considéré comme un mouvement méditatif pour la simple et bonne raison qu’il regroupe généralement deux grands groupes d’arts martiaux à savoir les Wai Chia ou système externe et les Nei Chia ou système interne. Le fait de le pratiquer à la maison est donc tout à fait possible. Par conséquent, vous n’avez nul besoin de vous retirer dans un Dojo ou effectuer un salto arrière pour vous y mettre. Au lieu de cela, il vous importe simplement de veiller à ce que l’espace soit bien dégagé afin que vous puissiez vous déplacer en toute aisance pendant la pratique.

Les règles d’art pour débuter le Taï-Chi ?

Il n’est pas encore trop tard si vous envisagez de débuter le Taï Chi même à un âge plus avancé. Cependant, la pratique demande une bonne préparation de votre part. Vous avez entre autres besoin de vous installer à un endroit favorable à une parfaite harmonie entre l’esprit et la pensée. Ensuite, vous devez vous positionner dans des postures bien droites avec une détente absolue. Certes, à force de bien débuter le Taï-Chi et de bien répéter les mouvements de base en la matière, vous deviendrez un professionnel seulement après quelques pratiques.

Confinement et fêtes de fin d’année : comment préserver son foie ?
Tendance bien-être : à quoi servent les plantes dépolluantes ?