Tendance bien-être : zoom sur les huiles essentielles comestibles

Les huiles essentielles sont réputées pour leurs bienfaits. On a l’habitude de les utiliser en usage externe en massage ou encore en inhalation. Actuellement, les huiles essentielles comestibles sont utilisées pour un usage interne en infusion ou en cuisine. Elles agissent ainsi directement sur les organes et les cellules.

Pourquoi utiliser des huiles essentielles comestibles ?

Les huiles essentielles comestibles ont de nombreuses vertus qui aident l’organisme dans son bon fonctionnement.

– Entretien du système immunitaire et ses fonctions,

– Préserver le système respiratoire,

– Augmenter le taux d’antioxydants et protéger contre les dommages des radicaux libres,

– Faciliter la digestion,

– Soulager l’indigestion et les maux d’estomac,

– Préviennent les maladies cardiovasculaires,

– Nettoyage du système interne du corps,

– Calme et apaise la nervosité,

Quelles huiles essentielles comestibles pour quelles fonctions ?

Pour l’entretien du système immunitaire, utilisez la cassia, la coriandre, l’écorce de cannelle, le clou de girofle, le copaïba, l’hélichryse, le citron vert, la marjolaine, l’origan, la camomille romaine, la mandarine, le thym, le vétiver.

Pour préserver le système respiratoire vous avez le poivre noir, la cardamome, le copaïba, le fenouil, le citron, la lime, la myrrhe, l’origan, la menthe poivrée, le romarin et le thym. La menthe poivrée et la cardamome aident à bien respirer. Le poivre noir et le citron protègent le système respiratoire pendant le changement saisonnier.

Les radicaux libres sont des molécules nocives qui se créent lorsque votre corps décompose les aliments ou en étant exposé à la fumée de tabac et aux radiations. Le poivre noir, la Copaïba, la Baie de genièvre, le citron vert, l’origan, le petitgrain, l’orange sauvage, l’Ylang-Ylang contiennent des antioxydants qui protègent les cellules.

Le système digestif travaille constamment et les huiles essentielles comestibles le maintiennent en bon état de fonctionnement. En effet, elles protègent contre l’indigestion et les maux d’estomac. Ces huiles essentielles sont le poivre noir, la cardamome, le cassia, la coriandre, la copaïba, le gingembre contre les gaz et les ballonnements, le citron, la citronnelle et la mandarine. Mais aussi la menthe soulage les nausées ou les maux d’estomac. La myrrhe prise avec du miel et de l’eau soulage l’estomac.

Pour maintenir le cœur et le système cardiovasculaire en bonne santé certaines huiles essentielles peuvent contribuer au bon fonctionnement du cœur dont la bergamote, l’écorce de cannelle, le clou de girofle, la marjolaine, le thym, la chaux et l’hélichryse. Pour une circulation saine, le poivre noir, l’écorce de cannelle, le clou de girofle, le fenouil et le thym sont bénéfiques.

Les huiles essentielles comestibles utilisées pour un effet nettoyant et drainant sont la coriandre, l’hélichryse, la baie de genièvre, le citron, le thym et l’orange sauvage.

Pour le cerveau et le système nerveux, en plus de bien dormir, de nutriments essentiels et de faire de l’exercice physique, utilisez les huiles essentielles alimentaires comme la bergamote, la copaïba, l’hélichryse et la marjolaine. Les huiles essentielles apaisantes pour le système nerveux sont la coriandre, la sauge sclarée, la copaïba, la lavande et le petitgrain.

Comment bien utiliser les huiles essentielles alimentaires ?

Les huiles essentielles comestibles sont puissantes en goût et en saveur, utilisez-en un peu pour relever vos mets sucrés ou salés. Sachez qu’elles ne sont pas ingérables. Donc, faire attention à n’utiliser que les huiles essentielles pour cuisiner. En effet, il y a des contre-indications à tenir compte pour beaucoup d’entre elles surtout pour les femmes enceintes ou allaitantes ainsi que chez les enfants de moins de 6 ans, sans compter les allergies chez certaines personnes. De plus, une huile essentielle même comestible ne remplace pas l’arôme ni le goût de l’herbe fraîche. Une quantité infime est suffisante pour obtenir une myriade d’arômes donc ne pas en abuser ! Utilisez un compte-goutte pour doser. Enfin, il faut savoir que pour se dissoudre, l’huile essentielle alimentaire a besoin d’un support gras. Mélangez-en en une petite quantité avec de l’huile alimentaire ou un peu de crème fraîche avant de la mettre dans votre recette. Certaines d’entre elles sont très puissantes qu’il faut les diluer à l’avance. Certaines huiles essentielles précieuses perdent leurs bienfaits lorsqu’elles sont chauffées. Aussi en ajouter en fin de préparation pour garder l’arôme et les vertus.

L’utilisation d’huiles essentielles à usage interne est requise pour cause de problème spécifique. C’est une méthode efficace mais il faut se rappeler constamment qu’une goutte ou deux suffisent pour profiter de leurs bienfaits. Il est déconseillé d’abuser des huiles essentielles comestibles.

Tendance bien-être : à quoi servent les plantes dépolluantes ?
La roue de Yoga est le nouvel accessoire bien-être !