D’où vient notre créativité et comment la stimuler ?

stimuler

Il courant de considérer qu’il y aurait des personnes créatives et d’autres qui ne le sont pas. De même les gens créatifs seraient moins terre à terre et auraient une manière de réfléchir différente. Il y aurait donc les artistes d’une part et les autres gens d’autres part. Dans cet article, nous allons chercher à comprendre où né la créativité et comment la stimuler.

La créativité : fondements scientifiques

Sans aller dans les extrêmes, les scientifiques ont mis en évidence une latéralisation du cerveau. Plus concrètement l’hémisphère gauche contrôle la partie droite de notre corps et l’hémisphère droite la partie gauche de notre corps. Cette latéralisation ne concernerait pas uniquement les membres de nos corps.

Une expérience menée d’une équipe de scientifique franco-italienne effectué sur 150 000 personnes volontaires a permis d’évaluer à l’aide d’un IRM fonctionnelle qu’elle hémisphère du cerveau s’activer dans des situations très différentes. Cette étude a ainsi pu mettre en évidence que l’hémisphère gauche permet tout ce qui été analyse de donner brut aussi caractérisée comme étant la fonction de « la communication symbolique » qui englobe le langage, la lecture et le calcul. L’hémisphère gauche traduit les mots sans prendre en compte les affects ou émotions. L’hémisphère droit, lui cependant permet la prise de décision car il va prendre en compte un niveau supérieur de la sensibilité et des émotions permettant de prendre une décision en vue d’une action. L’hémisphère droit serait donc la partie du cerveau où se trouve notre créativité, notre faculté à avoir des idées. Cette étude a permis de mettre en évidence que l’hémisphère gauche permet d’analyser une situation tandis que l’hémisphère droit permet d’avoir un esprit de déduction et de création.

Ce raisonnement permet de mettre en évidence que tous les êtres humains ne réfléchissent pas de la même façon. Il y aurait bien des personnes qui s’attacheraient à faire des actions sur l’analyse de donnés tandis que d’autres fonctionneraient plus à l’instinct. C’est pourquoi, il existe des tests sur internet permettant de déterminer quel est l’hémisphère le plus stimuler et le plus utilisé pour la prise de décision. D’après Serge Ginger, cette polarisation du cerveau permet aussi d’expliquer une certaine sexualisation du cerveau. Au sens où, l’hémisphère gauche du cerveau serait plus sollicité pour la prise de décision chez les femmes et qu’a contrario, les hommes sollicite plus la partie droite du cerveau. Sur cette observation, beaucoup de comportement permettent de caractériser l’influence de l’hémisphère du cerveau prédominant. De cette manière, les femmes seraient beaucoup plus sensibles aux sens et auraient une orientation plutôt temporelle alors que les hommes auraient une orientation spatiale.

Toutefois ce que met également en évidence cette expérience c’est qu’au même titre que tout être humain possède tous un cerveau, tout être humain possède deux hémisphères à son cerveau. Ainsi, toute personne peut être créatif à un moment donné, c’est pourquoi cet article va tenter d’expliquer et de décrire des astuces pouvant aider à stimuler notre créativité.

 

Stimuler son cerveau

Comme la créativité est produite par notre cerveau, si on stimule notre cerveau on peut ainsi développer sa créativité. Une technique pour mettre notre cerveau en action et d’essayer de mettre en perspectives nos idées reçues. De cette façon, aller au musée pour voir des peintures et des sculptures peut aider à stimuler notre cerveau. Les œuvres artistiques sont une expression de la créativité d’autres artistes donc se renseigner sur un artiste et ses sources d’inspiration peut stimuler notre cerveau à comprendre les différences affluences et les émotions permettant la création d’une œuvre. La musique peut aussi être une bonne source d’inspiration. En fermant les yeux on peut se laisser portée par une mélodie pour juste se concentrer et prendre le temps de voir ce que nous inspire une œuvre qui stimule un de nos sens. Nos sens permettent de stimuler le cerveau et jouent un rôle primordial dans l’apprentissage. Nos organes de perceptions émettent des stimuli sensoriels dans les aires primaires est secondaire de notre cerveau. Nos cerveaux captent et analysent ses différentes informations au niveau du complexe hypothalamo-hypophysaire qui permettent d’associer une couleur, une musique, un objet, une personne à nos souvenirs et à des émotions.

Notre cerveau travaille toujours en communion entre l’hémisphère droit et l’hémisphère gauche. Nous analysons donc pas une situation sans affect ou sans émotion. L’analyse d’une situation et la prise de décision s’effectue par l’association d’une analyse factuelle et l’analyse émotionnelle.

 

Les plantes dans l’éveil des sens

Bien que les musées soient une source inépuisable d’inspiration, il existe des méthodes plus simples pour s’éveiller. Les plantes ont cette propriété de stimuler plusieurs de nos sens en même temps. Les plantes sont conçues en soit pour plaire. Le but des plantes est d’être polliniser pour permettre la reproduction de la plante.

A ce titre, les plantes qui ne sont pas polliniser par le vent doivent « utiliser » les animaux et insecte pour transporter les grains de pollen sur le pistil d’autres fleurs afin qu’il y ait fécondation de l’ovule de la fleur formant une graine.  Pour donner envie aux insectes de venir sur la fleur pour qu’ils se chargent en grain de pollen, la plante doit plaire. C’est dans ce contexte, que la sélection naturelle a fait que les fleurs soient composées de jolie couleurs, assemblée en corolle de pétale et de sépale.  A noter, que les couleurs n’apparaissent pas de la même manière pour nous que pour les insectes, rendant les pétales encore plus esthétique (motif sur les pétales visible que pour les insectes). Une fois, l’insecte posé sur la plante, il va être appâté par l’odeur et le goût du nectar qui invite l’insecte à s’enfoncer dans la fleur captant de cette manière de nombreux grain de pollen qui peuvent ainsi être polliniser sur d’autres fleurs.

Les plantes aromatiques permettent donc d’éveiller nos sens mais contiennent également des molécules aromatiques qui agissent directement sur des récepteurs neuronaux.  De la même que les insectes, nous pouvons être attirer par certaines odeurs qui couplée à la recherche de sens humaine nous donne un sujet d’aspiration. Il est possible d’utiliser ces plantes aromatiques en cuisine comme avec les aromates de manière plus raffiner avec les eaux florales aussi appelée hydrolat. De même, l’usage des produits dérivés des plantes peuvent être utilisé en soins dermo-cosmétique mais peuvent enfin s’utiliser pour leur odeur. Les huiles grâce à leurs molécules volatiles sont très souvent utilisées en parfumerie ou sont utilisé pour un usage domestique en diffusion avec un diffuseur d’huile essentielle.

Trouver un vendeur spécialisé à Annecy